recette bière de Noël

3 recettes de bières de Noël

Vive le vent ! Vive le vent ! vive le vent d’hiver ! ça y est le froid arrive, Noël s’approche, fini les blondes légères au soleil, il est temps de boire des bières réconfortantes au coin du feu !

Et rien de mieux à Noël que de boire une bière maison brassée pour l’occasion.

Je vous propose dans cet article 3 recettes de bières de Noël.

  1. La classique :  ambrée, forte et épicée
  2. Une Dunkel Weizebock, bière brune au blé
  3. Une bière blanche épicée en extrait de malt

1-la classique :  ambrée, forte et épicée

Voici ma recette de bière de Noël préférée inspirée du style Double Belge. C’est une bière réconfortante, un nez très épicé, l’écorce d’orange ressort bien. En bouche c’est structuré avec des notes de caramel et torréfaction, on ressent bien sûr toujours les épices, la bière est sèche et titre à 7°C mais ça n’en a pas l’air car elle est “passe tout seul”.

Volume du Brassin
20 L
Méthode

  Tout grain

Style
Dubbel
malt de brassage

Malt

Levure

houblon maison

Houblon

eau de brassage

Autres

Profil du brassin

Densité initiale
1.070
Densité finale
1.015
Alcool
7.2 %
Amertume
19 IBU
Ratio IBU/DI
0.28
Couleur
73 EBC

L’empâtage

ratio eau grain : 3,1L / Kg de grain : 20L

Palier Saccharification 1h : 64°C

Palier de Mash Out 10min : 76 °C

PH de ma maische : 5.4

Rinçage

Volume : 14 L

température : 75°C

L’ébullition

Volume de pré-ébullition : 28L

durée d’ébullition : 1H

densité pré-ébullition : 1,057

Timing de l’ébullition :

  • chinook  en début d’ébullition
  • épices 5 minutes à la fin
  • mandarina bavaria au moment du refroidissement quand la bière était à 80°C

La fermentation

Volume dans fermenteur : 21L

Ensemencement à 18°C
14 jours à 20°C
7 jours à 4°C

 

Embouteillage

Volume de sucre /L = 7g/L

19L embouteillés

 

Le saviez-vous ?

Initialement, la bière de Noël était une bière brassée à l’automne avec les restes de malt.
En effet suite aux récoltes de nouveaux malts et houblons, les brasseries faisaient le plein en automne. Pour ne pas faire de gâchis, les restes du stock étaient brassés ensemble, on les mélangaient avec des épices car leur qualité s’était un peu altéré durant l’année.
Cette bières étaient en général bues à Noël, certaines brasseries l’offraient à leurs employés en fin d’année.
C’est donc une recette zéro déchet !

2 - Une Dunkel Weizen

Ensuite, je vous propose une recette plus légère et moins épicée se rapprochant du style “Dunkel Weizen”. C’est une bière de blé brune, ce qui est assez rare, j’aime beaucoup ce style et il est sympa pour Noël. J’ai trouvé cette recette dans l’excellent livre “Radical Brewing” que je vous conseille très fortement, c’est une pépite pour comprendre les différents styles de bières.

Volume du Brassin
19 L
Méthode

  Tout grain

Style
Dunkel Weizen
malt de brassage

Malt

Levure

houblon maison

Houblon

eau de brassage

Autres

Profil du brassin

Densité initiale
1.080
Densité finale
1.02
Alcool
7.8 %
Amertume
28 IBU

L’empâtage

ratio eau grain : 3,5L / Kg de grain : 20L

Palier Saccharification 1h : 68°C

Palier de Mash Out 10min : 76 °C

PH de ma maische : 5.5

Rinçage

Volume : 14 L

température : 75°C

 

L’ébullition

Volume de pré-ébullition : 28L

durée d’ébullition : 1H30

densité pré-ébullition : 1,057

Timing de l’ébullition :

La fermentation

Volume dans fermenteur : 21L

Ensemencement à 18°C
14 jours à 20°C
7 jours à 4°C

 

Embouteillage

Volume de sucre /L = 6g/L

19L embouteillés

 

Ma petite astuce

Vous vous posez la question sur la quantité d’épice ?

Vous vous demandez si elles vont être trop fortes en goût ou pas assez ?

On se pose tous cette question 🙂

Je vous propose une astuce simple, prenez votre proportion d’épice pour 1L et infusez le dans 1L d’eau légèrement sucrée à ébullition pendant 5 minutes . Ensuite buvez la tisane, cela vous donnera une idée de l’intensité du goût.

3 - la version en extrait de malt

Volume du Brassin
19 L
Méthode

  En extrait

Style
WitBier

 

Enfin pour ceux qui brassent en extrait, je vous propose une recette similaire à la première que je brassais auparavant. Vous verrez, c’est un brassage mixte c’est à dire qu’il y aura du malt spécial à infuser pour plus de goût.

malt de brassage

Malt

Levure

houblon maison

Houblon

eau de brassage

Autres

Profil du brassin

Densité initiale
1.046
Densité finale
1.008
Alcool
5 %
Amertume
10 IBU
Couleur
10 EBC

L’infusion du grain

dans une casserole avec 1L d’eau à 67°C, infusez le grain dans un sac pendant 45min puis ajouter au moût en ébulition

L’ébullition

Volume d’ébullition : 25L

durée d’ébullition : 1H

Timing de l’ébullition :

  • Houblon au début
  • Extrait à 40 minutes (bien mélanger)
  • Infusion du malt à 45 minutes
  • épices 5 minutes à la fin

La fermentation

Volume dans fermenteur : 21L

Ensemencement à 18°C
14 jours à 20°C
7 jours à 4°C

 

Embouteillage

Volume de sucre /L = 7g/L

19L embouteillés

 

C'est à vous de brasser !

J’éspère que ces recettes vous seront utiles

N’hésitez pas à me poser des questions en commentaires pour en savoir plus !

Partagez l'article !
  •  
  •  
  • 7
  •  
  •  
  •  
  •  
    7
    Partages
  • 7
    Partages

5 commentaires sur “3 recettes de bières de Noël

  1. Salut Thomas

    Merci pour les idées de brassage et surtout pour le conseil de lecture. Je ne connaissais pas cet ouvrage, qui va se retrouver sur ma to read list 😉
    À bientôt !!
    Hervé

  2. Pour la recette 3, (avec extrait de malt) êtes-vous sur que la quantité d’extrait est bien de 1.5kg comme écrit ?
    Personnellement pour 25 L je pencherais plutôt pour 3.5 ou 4 kg.

    En tout cas merci pour vos recettes.
    Bonne journée

    Michel Perraud
    87 chemin des Terres
    69210 LENTILLY

    1. Bonjour Michel,
      J’ai vérifié, la recette est bien celle que j’utilisais.
      N’oubliez pas qu’il y a aussi le miel,l’extrait de blé et le malt spécial, ce qui permet d’avoir assez de sucre pour une bière à 5°C. Ainsi si vous augmenter le malt blonc de 1,5kg à 3,5kg, vous allez avoir une bière à 8°C, pourquoi pas ! elle sera bonne aussi mais différente de ma recette. Tout dépends de ce que vous souhaitez, c’est ça qui est chouette dans le brassage !
      Bons brassages
      Thomas

    1. Non, ce n’est pas obligatoire, vous ajoutez dès le départ le volume de rinçage au volume d’empâtage et vous aurez directement le volume nécessaire pour l’ébullition.C’est plus simple et ça marche très bien
      Vous aurez cependant un meilleur rendement en effectuant un rinçage.
      Bon brassage
      thomas

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.