kit de brassage

Tutoriel kit de brassage

On vous a offert un kit de brassage ou vous vous êtes fait ce plaisir, mais vous êtes perdu en lisant la notice ? Pas de panique ! Vous êtes sur la bonne page :-). Voici ci-dessous une méthode pas à pas pour réussir votre bière et éviter de faire des erreurs ! Bon brassage !

Quel kit de brassage est concerné ?

Sachez qu’il existe 2 types de kit pour brasser, les kits à bière contenant de l’extrait de malt, ils sont en canette et permettent de brasser environ 15L et les kits de brassage complets permettant de brasser en général 5L mais cette fois directement à partir du grain. Cet article vous aider à brasser ces kits complets. Si votre kit est sous forme de canette, je vous invite à suivre le tutoriel sur le lien suivant.

Le matériel

kit de brassage tutoriel

Le kit que vous avez entre les mains contient en général les ustensiles suivants :  
– Les matières premières : malt, houblon, levure
– Une spatule
– Un seau de fermentation ou une dame-Jeanne en verre ou plastique
– Un barboteur avec un bouchon pour aller sur la dame-Jeanne
– Un densimètre
– Un thermomètre
– Un goupillon
– Un transvaseur
– Un sachet de désinfectant

L’avantage de ces kits, c’est que vous avez quasiment tout ce qu’il vous faut pour brasser, il ne vous manque plus qu’à rajouter les éléments suivants dans votre cuisine

  • Deux grandes casseroles ou cocottes-minute (6L de contenance c’est bien) ; si vous n’en avez pas, demandez à mamie 🙂
  • Une passoire
  • Une plaque de cuisson
  • Un entonnoir
  • Des ciseaux
  • Des glaçons
  • Du sucre blanc
  • Un évier à proximité ou une bassine
  • Des bouteilles de bière en verre marron (si vous n’en avez pas, vous êtes obligé d’en acheter et de les vider… dur labeur !!! :-))

le tutoriel de brassage du kit

  1. Empâtage

    a) Faites chauffer 3L d’eau / Kg de malt dans votre casserole jusqu’à 55°C. (si votre recette contient 1, 5 Kg de malt faites chauffer 4.5L d’eau)
    b) Sans couper le feu, insérez le malt dans l’eau, la température devrait descendre. Remuez avec votre spatule pour éviter les « grumeaux » l’intégralité de la mouture doit être en contact avec l’eau.
    c) Continuez de chauffer, une fois la température de 67°C atteinte (faire un test de température à 3 points différents pour vérifier que la T°C est homogène) coupez le feu.
    d) Couvrez votre casserole et lancez un chronomètre sur 1 heure.
    e) Vérifier régulièrement (toutes les 15 min) la température doit rester à 67°C plus ou moins 2°C, si le mélange se refroidit, n’hésitez pas à rallumer le feu pour faire monter la température.
    Si jamais votre température descend un peu trop ou remonte un peu trop, ne paniquez pas la bière ne sera pas ruinée, il est important de rester à 67°C la majorité du temps mais quelques écarts ne sont pas catastrophiques, restez le plus possible proche de 67°C !! Attention à aucun moment le moût ne doit dépasser 80°C cela stopperait l’action enzymatique et votre bière serait ratée !!

    empâtage bière maison

  2. Rinçage

    a) Une fois l’heure écoulée, positionnez une passoire sur une deuxième casserole et videz le contenu de votre première casserole dans la seconde. Le jus va donc se retrouver séparé du malt. Pour info, le “gâteau” de malt contenu dans votre passoire s’appelle les drêches et le jus, le moût. En utilisant ce vocabulaire vous pourrez briller lors de votre prochaine discussion brassage :-).
    b) Chauffez maintenant dans la première casserole (celle qui est vide) 3L d’eau à 78°C.
    c) Utilisez cette eau chaude pour rincez les drêches (le malt dans la passoire si vous avez bien suivi 😉 ). Il suffit tout simplement de versez dans la passoire sur la marmite les 3L d’eau chaude. L’objectif de ce rinçage est d’obtenir le plus de sucres possibles des drêches. Vous devriez obtenir environ 5L de future bière. Si jamais votre kit n’est pas fait pour 5L, il vous faudra mettre plus ou moins d’eau chaude pour atteindre le volume attendu par votre recette (si votre recette n’est faite que pour 4L, vous devez versez environ 2L d’eau chaude pour rincer les drêches).
    Pendant ce rinçage veillez à bien “arroser” l’intégralité du gâteau de drêche. Une astuce est de prendre un récipient en plastique troué (comme un arrosoir) et de bien rincer partout.
    Vous n’avez plus besoin du thermomètre pour l’instant, lavez le et mettez-le de côté. Vous l’utiliserez plus tard.filtration

  3. Ébullition / Houblonnage

    a) Retirez votre passoire et mettez le feu au maximum jusqu’à ébullition.
    b) Dès que l’ébullition est atteinte, démarrez votre chronomètre sur 1H et insérez les houblons directement dans l’eau aux différents temps souhaités par votre recette (dans la majorité des cas, vous aurez un houblon amérisant au début et un houblon aromatisant dans les dernières minutes). Il est aussi possible de mettre les houblons dans des chaussettes ou sacs à houblons pour avoir une bière plus claire.
    c) C’est le bon moment pour vous ouvrir une bonne bière et lire une BD en attendant que l’ébullition soit terminée :-).

  4. Stérilisation

    Tout le matériel en contact avec la bière doit être stérilisé. Versez 2 à 3L d’eau chaude dans votre dame-Jeanne ou seau en plastique , ajoutez quelques cuillères de poudre désinfectante, fermez le bien et secouez le dans tous les sens de manière à ce que le liquide ait été en contact avec toutes les parois. Dans une bassine ou autre contenant versez également de l’eau chaude et du désinfectant. Plongez la spatule dedans, des ciseaux, le thermomètre, le sachet de levure et le barboteur. Si votre désinfectant nécessite un rinçage, rincez bien tout ces ustensiles, sinon videz-les seulement de la solution désinfectante. Mettez de côté.

    matériel désinfecté

  5. Refroidissement

    Une fois l’heure écoulée, coupez le feu. Remplissez votre évier d’eau froide avec glaçons et mettez-y votre marmite. Attendre 20 minutes en couvrant la marmite.
    Remuez avec la spatule désinfectée et n’hésitez pas à rajouter des glaçons dans l’évier (surtout pas dans le moût). Prenez la température du moût , Il est crucial d’attendre qu’il soit à 20°C avant de mettre la levure pour que la bière soit réussie !! Si vous devez attendre plusieurs heures ce n’est pas grave !

  6. Ensemencement

    Versez le contenu de votre marmite dans le fermenteur (je rappelle que ce dernier doit être désinfecté et rincé). Si vous utilisez une dame-Jeanne, aidez-vous de l’entonnoir. La température doit être comprise entre 18 et 22°C avant de mettre la levure. Ouvrez le sachet de levure à l’aide de ciseaux désinfectés puis versez ensuite votre sachet dans le seau ou dame-Jeanne. Posez le bouchon sur votre fermenteur.

    transvasement

  7. Fermentation

    a) Placez votre seau dans un endroit le plus à l’abri de la lumière possible. La température doit est comprise entre 19 et 24°C et être la plus stable possible. Placez votre barboteur sur le seau avec de l’eau à l’intérieur au niveau du trait. Patientez minimum 10 jours
    b) Si vous le pouvez, placez ensuite votre fermenteur ou dame-Jeanne au réfrigérateur pour 2 jours, cela aidera à clarifier la bière. Si vous ne pouvez pas, ce n’est pas très grave.

  8. Embouteillage

    a) Remplissez votre évier ou une bassine d’eau puis ajoutez la solution désinfectante, plongez-y transvaseur, tubes, (en fonction de votre kit vous avez l’un ou l’autre ou aucun), capsules, spatule et entonnoir. Désinfectez également une casserole de 6L et son couvercle. Comme pour le jour du brassage, videz ensuite le désinfectant et rincez si nécessaire.
    b) Dans cette casserole, faites chauffer un petit volume d’eau (l’équivalent d’un bon verre d’eau) et ajouter 7g de sucre de table par L de bière. Une fois que le mélange est homogène et qu’il est porté à ébullition, coupez le feu. Vous avez créé votre sirop, vous pouvez mettre la casserole de côté pour le moment
    c) Lavez vos bouteilles à l’aide de produit vaisselle et du goupillon. Aucun résidu ne doit rester présent dans votre bouteille, elle doit être comme neuve !
    d) Plongez vos bouteilles dans la solution désinfectante puis videz-les. Rincez si nécessaire.
    e) Transvasez votre bière à l’aide du transvaseur, dans la casserole contenant le sirop. Eviter de récupérer le fond du fermenteur ou dame-jeanne. Cela aidera à avoir une bière plus claire. Il est possible que vous perdiez 1/2L dans le fond du fermenteur.
    f) Maintenant réutilisez le transvaseur pour remplir vos bouteilles. Ne remplissez pas jusqu’au goulot, laissez 2 à 3cm d’air sous le bouchon. C’est très important car du C02 va être produit une fois la bouteille fermée et le bouchon pourrait sauter si vous ne laissez pas un peu d’espace. Ce serait dommage de salir votre chez vous et de perdre de la si bonne bière :-).
    g) Refermez vos bouteilles à l’aide d’une capsule désinfectée et de l’encapsuleuse.

    embouteillage

  9. Garde

    Placez vos bières dans un endroit entre 20 et 25°C. Patientez un minimum de 2 semaines. Votre bière est prête à être dégustée mais n’hésitez pas à patienter quelques semaines de plus, elle n’en sera que meilleure. Plus facile à dire qu’à faire 😉

J’espère que ce tutoriel vous aura été utile, je vous souhaite une bonne dégustation de votre bière maison !!

Thomas
Apprenti Brasseur

image à la une : kit saveur bière

Téléchargez votre livre offert !
En remplissant ce formulaire, vous pouvez télécharger gratuitement mon livre numérique " La méthode simple pour débuter le brassage à la maison "
Je hais les spams : votre adresse email ne sera jamais cédée ni revendue. En vous inscrivant ici, vous recevrez 1 article par semaine maximum
Partagez l'article !
  •  
  •  
  • 50
  •  
  • 1
  •  
  •  
    51
    Partages
  • 51
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.