houblon maison

Tuto : comment faire pousser son houblon ?

Faire sa bière avec du houblon maison ça fait rêver ? et bien c’est tout à fait possible sans être un jardinier professionnel !

Je vous propose dans cet article un tutoriel pas à pas pour faire pousser votre houblon. Je vous y présente également ce qui a marché pour moi.

1 – Achetez vos plants

Pour faire vos achats, vous pouvez achetez vos plants de 3 manières différentes :

  • des graines de houblon à semer : plutôt à déconseiller car vous n’êtes pas sûr d’avoir des plants mâles ou femelles (seule les femelles donnent des cônes ;-)). Les chances de réussite sont minces et si ça marche bien vous devrez attendre au moins 2 ou 3 ans avant une première récolte intéressante.
  • un rhizome : Il s’agit d’une bouture d’un autre plant. C’est une racine que l’on peut planter et qui reformera un nouveau plant de houblon. Vous aurez plus de chances, il vous faudra attendre un à deux ans avant d’avoir vos premiers houblons.
  • un plant de houblon : c’est beaucoup plus simple, vous plantez le plant, vous êtes quasi sûr que ça va pousser et vous aurez une récolte dès la première année ! c’est donc la solution que je vous conseille. C’est ce que j’ai fait et ça a très bien fonctionné.

Vous pouvez acheter des plants en pots ou avec des racines nues. Cela ne changera pas le délais avant première récolte. Si vous avez une terre lourde (argile par exemple) privilégiez le pot sinon ça ne change pas grand chose. J’ai acheté personnellement des plans avec racines nues : aucun soucis !

Ainsi je vous conseille des plants et vous pouvez les acheter sur les deux sites ci-dessous :

https://www.hopenhoublon.fr/10-plants-de-houblons

https://hopstock.fr/categorie-produit/plants/

2 – Préparer la terre ou un pot

Ensuite vous devrez choisir un endroit approprié où le planter.

Il vous faudra un terrain exposé au soleil (6 à 8h par jour min) avec un sol drainant. Le houblon n’aime pas les eaux stagnantes. Il faut donc éviter les sols argileux, si c’est votre cas, remplacez environ 60 cm de terre argileuse par du terreau.

Une fois l’emplacement choisi, faites un trou et déposez-y du terreau (déjà fait si terre argileuse 😉 ) tassez puis plantez votre rhizome à 10 cm sous terre ou bien votre plant pour qu’il dépasse tout juste de la surface.



Si vous n’avez pas de jardin mais un balcon ou une terrasse, vous opterez pour la culture en pot. Choisissez-en un profond (au moins 60 cm), installez des billes d’argile dans le fond du pot puis rajoutez du terreau.

Moi j’ai opté pour la façade de ma maison, la terre était argileuse alors j’ai mis du terreau.

Quand planter votre pied de houblon ?


En avril-mai après les dernières gelées

3 – Installez le tuteur

Le houblon est une plante grimpante qui nécessite un tuteur pour pousser. Plusieurs stratégies sont possibles : contre le mur de votre maison, le long d’une pergola, contre un poteau, un arbre, le long d’une échelle ou tout simplement sur un fil accroché en hauteur.
Le plus simple c’est sur un fil car la récolte est plus simple.

J’ai opté pour le fil le long de la maison. Je commence par utiliser un grillage utilisé en général pour les rosiers grimpants. En haut de ce grillage j’ai installé du fil de fer le long de ma corniche comme vous pouvez le voir ci-dessous.

comment faire pousser son propre houblon ?

Petit à petit le houblon pousse tout le long de la maison donnant un petit cachet en été.

Si cette idée n’est pas adapté pour chez vous, voici un site avec des photos qui donne pas mal d’idées.

https://toushoublon.wordpress.com/cultiver/

4 – Arrosez, taillez

Plusieurs tiges de votre pied vont pousser, sélectionnez-en 2 qui vous paraissent les plus vigoureuses et coupez les autres sinon la plante va s’épuiser. Vous pouvez cuisiner les tiges coupées comme des asperges c’est très bon :-).

comment faire pousser son propre houblon ?

Ensuite les deux tiges principales que vous avez gardées vont d’abord se développer. Vous devez les aider à se développer autour de votre tuteur.
Ensuite rapidement des tiges secondaires vont se former. C’est sur ces tiges que vont pousser les fleurs donc ne les coupez pas.
Une fois que la plante a bien poussé (plusieurs mètres), coupez toutes les feuilles basses car ce sont celles qui sont proches du sol qui propagent plus facilement les maladies.

Très important : le houblon nécessite beaucoup d’eau, je l’arrose 5L par pied tous les jours.

5 – Récoltez

Si tout se passe bien, vous devriez voir pousser de jolies fleurs de houblons qu’il vous faudra récolter.

comment faire pousser son propre houblon ?

Quand devez vous récolter ?

Cela se passe en général fin de l’été début automne.
Vous devez frotter légèrement les cônes contre votre doigt, la texture doit être proche de celle du papier, le houblon doit être sec. Vous devez également voir apparaître de la poudre jaune si vous en ouvrez un, c’est la lupuline contenant les acides alpha et les précieuses huiles essentielles. Si le cône est marron, il est trop tard.
Attention !! ne jamais récolter un jour de pluie ou quelques heures après la pluie. Il faut éviter l’humidité pour la phase suivante !
Pour les récolter pas besoin d’un sécateur, tournez les un peu (quart de tour) et le cône vient à vous sinon il ne doit pas être mature.

Vous voilà avec de jolis cônes prêts à être brassés ou stockés.

houblon maison

6 – Stockez et brassez

comment faire pousser son propre houblon ?

Je vous conseille de les brasser de suite dès le jour de la récolte ou le lendemain. Vous ne le regrettez pas ! les bières que j’ai brassé avec du houblon frais sont parmi les meilleures que j’ai pu faire. C’est un peu comme les tomates du jardin :-).
Par contre comme les cônes ne sont pas séchés vous devez utiliser plus de houblon dans votre recette. Multipliez par 5 les proportions de houblons de votre recette. Voici une de mes recettes pour vous donner un exemple :

ma recette de bière au houblon maison

Si vous ne les brassez pas de suite, vous devez les faire sécher puis les congeler idéalement sous vide.

Pour les sécher, répartissez-les sur des plateaux à l’abri de la lumière pendant 5 jours. Ils doivent avoir perdu 3 à 5 fois leur poids et être sec et friables. Rangez-les dans des sacs à congélations et videz un maximum d’air. Vous pouvez les placer dans le congélateur et les utiliser dans l’année en proportions normales cette fois.

Si vous avez des questions n’hésitez pas à commenter l’article !

J’espère que cet article vous sera utile et je vous souhaite de bien jardiner ! Vous verrez vous ne regretterez pas d’avoir planté un plant de houblon chez vous !

A bientôt

Thomas

Partagez l'article !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

4 commentaires sur “Tuto : comment faire pousser son houblon ?

  1. Je suis belge et dans mon enfance, quand on se rendait à la côte, l’autoroute longeait des champs où l’on pouvait distinguer de nombreux poteaux inclinés, c’était du houblon. Merci Union Européenne, tout ceci n’est plus qu’un souvenir maintenant, tout comme les serres à raisins délicieux d’Overijsse et Hoeilaart!

  2. Salut Thomas
    Très sympa ton recap sur la culture du houblon (au passage, jolie treille). Si je peux me permettre tu aurais du ajouter un petit chapitre sur la multiplication des plans par bouturage. Personnellement, tous les ans je bouture tous mes pieds. Soit par bouturage dans l’eau soit par marcottage. C’est très simple à faire et ça donne de bons résultats.
    Quelles variétés as tu chez toi ? J’ai du cascade, hallertau (mittelfrüh et hersbrucker) saphir et chinook. Vu que nous sommes voisins à l’occasion on pourrait s’échanger des plans.

    Hervé

    1. Salut Hervé,
      Merci pour ton message, pour le bouturage et le marcottage, je n’en ai pas parlé car je n’ai jamais essayé ! encore une chose à découvrir.
      Je n’ai plus que du chinook chez moi, avant j’avais du Fuggle et du Yeoman mais ils ont cramé suite à des travaux de facades cet hiver :-(.
      Je vais refaire une commande mais ce sera avec plaisir qu’on s’échange des plans !
      Ce sera l’occasion de se rencontrer en vrai !
      A+
      Thomas

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.