conseils pour débuter

5 conseils pour débuter une activité

Aujourd’hui je vous propose un article un peu différent de d’habitude. Je ne parlerai pas de brassage, mais plutôt d’un ressenti personnel sur les bienfaits de se lancer dans une nouvelle activité.

Il s’inscrit dans le cadre du carnaval d’article d’une amie blogueuse du site : comment brasser sa bière. Aurélie souhaite à travers ce carnaval d’articles réunir les avis et expériences de différents blogueurs sur le thème : « Quelles astuces donneriez-vous à un débutant? ». Je participe donc avec grand plaisir à ce carnaval et vous invite à vous rendre sur son blog. Vous y trouverez les autres articles de ce carnaval qui peut-être vous inspireront dans vos activités.

Sans plus d’attentes, rentrons dans le vif du sujet :

N’avez-vous jamais essayé de vous lancer dans une nouvelle activité que vous avez finalement abandonnée ? Souvent aussi vite que vous l’avez démarrée ? Peut-être aviez-vous de très bonnes excuses (c’était mon cas ;-)) : pas le temps, pas l’équipement, pas d’argent, mauvais temps…

Et oui, pas facile dans son quotidien, de débuter et maintenir une nouvelle activité !  Dans notre société où tout doit être fait vite et où on court après le temps, comment s’y prendre pour débuter ?

J’ai de nombreuses fois arrêté rapidement des activités mais pour certaines j’ai réussi à maintenir le cap et à me lancer. Je vous propose humblement dans cet article, un petit résumé de mon expérience en 5 conseils. J’espère qu’ils vous seront utiles !

1 – Commencez avec de petits objectifs

  • Quand j’ai voulu faire du piano j’ai voulu commencer par les musiques d’Amélie Poulain sans même savoir ce qu’est une clef de sol !
  • Quand j’ai voulu cuisiner un gâteau, j’ai tout de suite voulu réussir un Paris-Brest sans avoir fait de gâteaux avant.
  • Quand j’ai voulu me mettre à courir, je me suis dit allez je veux faire un marathon alors que je n’avais jamais couru plus que 10Km
  • Quand j’ai voulu faire une bière maison, j’ai voulu brasser tout de suite une Triple Karmeliet et devenir brasseur professionnel !!

De beaux objectifs non ? aujourd’hui j’ai abandonné le piano, je sais faire le gâteau au yaourt mais pas le paris-Brest ! J’ai fini mon marathon… mais en 6H en faisant un malaise à la fin… du coup je ne cours plus.

Pour la bière mes premières étaient réussies mais ensuite j’en ai brassé de très mauvaises et de très bonnes. J’ai eu beaucoup de déconvenues parce que j’ai voulu faire trop compliqué au départ. Ainsi j’ai appris qu’on ne devient pas brasseur juste en ayant réussi une bière !

Le risque en visant trop haut ou trop compliqué, c’est de rapidement se décourager car la tâche parait trop difficile à effectuer.

Alors pour la prochaine activité dans laquelle vous voulez vous lancer, faites petit à petit. Si vous souhaiter faire un marathon, Commencez par vous donner l’objectif de courir 15 minutes 3 fois par semaines pour vous entrainer à une course de 5Km. Cela sera beaucoup plus encourageant. Et dans 6 mois ou un an petit à petit, vous ferez votre marathon et vous aurez envie de recommencer plus tard.

2 – Mieux vaut s’y mettre 5 minutes que jamais !

Il est préférable de jouer 5 minutes tous les jours au piano, plutôt que 2H une fois par semaine. Il y a deux raisons pour ça :

1- Pour apprendre, le cerveau aime la répétition et en faire une un peu tous les jours, il n’y rien de mieux pour répéter ! pour en savoir plus, voici un article très intéressant sur la répétition et l’apprentissage.

2- Moins souvent vous pratiquerez, moins souvent vous aurez envie de vous y remettre ! et si vous ratez une séance, ce sera encore plus dur la prochaine fois. Surtout si vous êtes fatigué.

Vous vous dites que 5 minutes, ce n’est pas assez c’est vrai ! mais obligez-vous à le faire tous les jours. Certaines fois vous resterez sur ces 5 minutes car vous aurez d’autres obligations. D’autres fois vous serez lancés et travaillerez pendant 1H seulement si vous ne vous étiez pas dit « juste 5 minutes » vous n’auriez pas commencé.

3 – Prenez des cours

C’est la pleine mode du Do It Yourself et des tutos sur internet, c’est pas moi qui vous dirai le contraire ;-). Ainsi on a l’impression qu’on peut tout faire en partant de 0 avec internet. Et c’est vrai pour certaines petite choses isolées, construire un meuble, faire une recette de cuisine, brasser sa premières bières, soigner ses poules, changer une roue etc…

Mais si vous souhaitez apprendre le violon, le bricolage, le jardinage où même danser la salsa. il vous faudra beaucoup plus que quelques tutoriels pour arriver au niveau que vous souhaitez.

Le gros avantage des cours, c’est que vous allez avoir des objectifs hebdomadaires en plus de l’expertise du professeur. Vous serez donc contraint d’y aller pas à pas de vous bouger pour y arriver. De plus vous avez investi de l’argent, il faut donc rentabiliser, du coup on se bouge plus facilement quand on veut procrastiner.

Et si vous n’avez pas de budget trouvez quelqu’un qui vous apprendra au moins les bases dans votre entourage. Vous pouvez aussi faire un échange de service entre particuliers. Le site Yakasaider est très bien fait pour cela. On veut souvent tout réinventer alors que beaucoup d’autres ont déjà essuyé les plâtres pour nous !

4 – Intégrez des réseaux

Dans le même style que les cours, faire partie d’un communauté de passionnés est le meilleur boost pour s’améliorer et évoluer. Vous passez par les mêmes galères que les autres membres. Vous leur donnez des conseils et ils vous en donneront en retour. Les moments de rencontre permettent de créer en commun et profitent à tout le monde. C’est une partie souvent négligée par les débutants dans une activité.

Alors comment faire ? c’est tout simple, inscrivez-vous à des associations, des groupes Facebook, prenez des cours et partagez avec les autres.

5 – Félicitez-vous de vos échecs !

Nous vivons dans un monde où l’échec est mal vu ! Instagram et Facebook ne montre que des photos parfaites où tout est beau et où tout le monde réussit. Mais ce n’est pas la vraie vie (ou alors c’est moi qui suis vraiment mauvais 🙂 ).

J’ai un scoop pour vous : si vous débutez une activité vous allez faire des erreurs ! et ce n’est pas grave au contraire !! c’est que vous avez essayé quelque chose, on ne peut que vous félicitez !

Est-ce qu’on dit à un enfant qui apprend à marcher, ça fait 10 fois que tu tombes arrêtes tout de suite ça sert à rien. Je crois que la majorité d’entre nous marche maintenant pourquoi ? parce que quand nous étions bébé on a insisté jusqu’à réussir à marcher. Faites pareil !

Ainsi, félicitez-vous de chaque petite victoire mais parlez aussi de vos échecs. Vous avez raté votre gâteau ? il n’est pas parfait comme vous le vouliez mais il est bon quand même, la prochaine se rapprochera de votre idéal. Par contre je suis désolé de vous l’annoncer, il ne sera jamais parfait car la perfection ça n’existe pas.

Bref relativisez et félicitez-vous de vos échecs !! c’est comme ça qu’on apprend !

J’ai servi de très bonnes bières à mes proches mais j’ai eu une période où pendant 6 mois, j’ai fait de la bière affreuse quasiment imbuvable. Dur dur de maintenir une activité quand ça marche pas ! Après un peu d’entêtement j’ai fini par comprendre mes erreurs et je vois maintenant cette période positivement !

Un exemple ?

Si vous souhaitez un exemple, vous êtes au bon endroit car j’ai commencé à faire ce blog de manière active depuis novembre 2018. Je peux dire que je suis encore débutant ! J’essaye une peu tout, j’ai clairement plusieurs articles « ratés » du moins dont je ne suis pas fier. J’ai des articles dont je suis fier notamment celui-ci. Je suis souvent, voire toujours en retard sur mon planning. Mais ce n’est pas grave, je m’y mets 5 minutes quasiment tous les jours, parfois 2H, parfois 5minutes et je réussis à maintenir le cap !

Bref j’ai décidé pour une fois de ne pas arrêter et de le maintenir quoi qu’il arrive et ce, même si je le trouve très imparfait. Peut être qu’un jour j’arrêterai, mais pour une bonne raison. Je ne me serai pas découragé dès la première embûche, je pourrai dire que j’ai fait tout ce qui est en mon pouvoir pour réussir.

Pour conclure

Je terminerai avec une citation d’un grand penseur 🙂

Difficile à voir. Toujours en mouvement est l’avenir

Maître Yoda

Je pense que le frein principal dans une activité, c’est le fait de se projeter. Pensez l’instant présent, lancez vous simplement en essayant et sans vous inquiéter du résultat, si vous y mettez du cœur, vous finirez toujours pas y arriver !!

Merci d’avoir lu jusqu’au bout cet article un peu différent des autres et merci à Aurélie pour cette super idée de carnaval d’articles. Je vous conseille d’ailleurs d’aller sur leur site très réussi notamment l’article sur les cookies aux drêches, ça m’a vraiment donné envie d’essayer.

Téléchargez votre livre offert !
En remplissant ce formulaire, vous pouvez télécharger gratuitement mon livre numérique " La méthode simple pour débuter le brassage à la maison "
Je hais les spams : votre adresse email ne sera jamais cédée ni revendue. En vous inscrivant ici, vous recevrez 1 article par semaine maximum
Partagez l'article !
  •  
  •  
  • 9
  •  
  •  
  •  
  •  
    9
    Partages
  • 9
    Partages

1 commentaire sur “5 conseils pour débuter une activité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.