calcul brassage

Comment calculer vos volumes de brassage ?

Ça y est vous êtes prêt !

Vous avez trouvé LA recette qui vous plait, trouvée sur un site ou dans un livre. Encore mieux, vous l’avez inventée vous-même.

Seulement il y a un hic… vous êtes peut être dans l’une de ces situations :

  • Vous ne savez pas trop combien d’eau il va falloir utiliser à l’empâtage, au rinçage ou à l’ébullition
  • Vous avez peur de trop diluer votre bière ou trop la concentrer
  • Vous brassez en BIAB (sac de brassage) et votre recette est en brassage classique
  • Votre recette ne correspond pas au volume de votre installation.

Pas de panique ! vous êtes sur la bonne page !

Je vous propose dans cet article de vous expliquer comment calculer vos volumes.

Et ce dans toutes les situations possibles de brassage et surtout sans logiciel !

Bonne lecture et bon brassage à vous !!

Les infos nécessaires pour le calcul

Tout d’abord, avant de vous lancer sur vos calculatrices, il faut que vous ayez les données suivantes :

Le volume de bière souhaitée 

Vbière final

Le pourcentage d’évaporation de votre moût à l’ébullition 

% évaporation

Il dépend de votre installation.

Si vous ne l’avez jamais mesuré, prenez 20% soit environ 4L de perte par heure sur un brassin moyen.

Pour le mesurer, c’est simple. Observez le volume d’eau évaporé entre le début et la fin de l’ébullition et calculez le % que cela représente. Vous prendrez par la suite ce taux. Sachez que plus votre volume d’empâtage sera petit plus le taux sera important.

Le volume de perte sous le robinet dans le fond de la cuve 

Vperte cuve

                Cela correspond à la perte de moût dans votre cuve lorsque vous transvasez dans votre fermenteur. Il est possible que vous n’en ayez pas dans ce cas il sera nul.

Je vous invite donc à mesurer cette perte au prochain brassin.

Si c’est votre bière ou que vous ne l’avez jamais mesuré, prenez en compte 1,5L.

Le volume de perte dans le fond du fermenteur :

Vperte fermenteur

                Même idée que pour la cuve, quand vous embouteillez, il y a de fortes chances que vous ne souhaitiez pas récupérer le fond de levure très épais dans vos bières.

Vous devez donc mesurer quelle perte de volume vous avez à l’embouteillage.

 Si c’est votre première bière avec cette installation prenez en compte 1L.

Le volume de votre cuve d’ébullition 

Ce sera le facteur limitant de votre installation, ce n’est pas parce que vous avez une cuve de 35L que vous aurez un brassin de 35L. Vous devez prendre en compte une marge de manœuvre pour éviter les débordements (je conseille 10%).

Pendant le brassage, le volume le plus haut que vous aurez est le volume juste avant l’ébullition, nous l’appellerons :

Vpré-ébulition

Ce volume ne pourra pas être supérieur à la capacité de votre cuve moins 10%.

Par exemple ma cuve fait 35L, mon Vpré-ébulition maximum sera 31,5L.

Récapitulons, avant de commencer à calculer, il vous faut :

  • Le Volume de bière finale
  • Le % d’évaporation de votre installation
  • Le volume de perte de votre cuve
  • Le volume de perte de votre fermenteur
  • Définir un volume de pré-ébulition : 90% de votre cuve

Comment calculer vos volumes ?

Maintenant que vous avez toutes les données nécessaires, vous allez pouvoir vous lancer !

Tout est résumé dans le schéma ci-dessous :

calcul brassage

Détaillons le schéma pas à pas

Il vous faut dans un premier temps calculer votre volume de pré-ébulition puis calculer votre volume d’empâtage.

Le calcul du volume de pré-ébulition

Comme vous allez le voir, c’est très simple, pas besoin d’avoir son bac avec mention pour y arriver 😉

Pour ce faire, il vous faut suivre les deux formules suivantes :

Tout d’abord, il vous faut le volume d’eau évaporée pressenti pendant le brassage

Veau évaporée 

 (Vbière final + Vperte fermenteur + Vperte cuve) * % évaporation = Veau évaporée 

Puis vous calculez le volume de pré-ébulition :

Vpré-ébulition

Vbière final + Vperte fermenteur + Vperte cuve + Veau évaporée = Vpré-ébulition

Exemple :

Prenons un exemple avec mon matériel de brassage, voici mes données préalables :

  • Vbière final = 20L 
  • Vperte fermenteur = 1L 
  • Vperte cuve = 2L 
  • % évaporation = 20%

Je calcule volume d’eau évaporée soit :

(20+2+1) * 20/100 = 4,6 L

Ensuite je peux calculer mon volume de pré-ébullition.

20 + 2 + 1 + 4,6  = 27,6 L

Souvent j’arrondis au chiffre supérieur, j’ai une graduation tous les litres sur ma cuve. Je prendrais donc 28L comme volume de pré-ébullition.

Très important : vérifiez que votre cuve d’ébullition peut contenir ce volume + 10% comme expliqué plus haut


Si vous brassez en extrait de malt, vous pouvez vous arrêtez là, vous avez les volumes que vous devez utiliser.

Pour les autres continuez 🙂


Reprenons notre schéma :

calcul brassage

Pour obtenir votre volume de pré-ébulition, vous avez tout simplement additionné à votre volume de bière souhaité toutes les pertes pendant le procédé.

Grâce à cette valeur vous pouvez maintenant calculer le reste

Le calcul du volume d’empâtage et de rinçage

Maintenant que vous connaissez le volume de pré-ébullition, le plus dur est fait !

Il vous reste à calculer votre volume d’empâtage et votre volume de rinçage, voici comment procéder :

Le volume d’empâtage : 

Vempâtage

Il suffit de multiplier par 3 la quantité de malt :

Masse de malt dans la recette (Kg) * 3 = Vempâtage (en litre)

Ainsi si ma recette comporte 5Kg de grain alors il me faudra 15L à l’empâtage.

Pourquoi le chiffre 3 ? parce que j’aime bien ce chiffre 🙂

Plus sérieusement, il s’agit du ratio eau/grain qui doit être compris entre 2,5 et 3,5 L/Kg de grain, cette fourchette permet aux enzymes du malt de bien travailler. Pour en savoir plus sur le sujet n’hésitez pas à vous rendre sur cet article.

Calcul du Volume de rinçage :

Vrinçage

A la fin de l’empâtage, vous allez retirer vos drêches (le malt) du moût. Les drêches absorbent de l’eau que vous ne pourrez pas récupérer. Le taux d’absorption des drêches est de 1L/Kg de grain. Vous devez donc soustraire cette eau retenue par les drêches à votre volume d’empâtage.

Vabs.  = Masse de grains de malt (Kg)

Vfin-empâtage = Vempâtage – Vabsorption des grains

Ensuite vous allez rincer vos drêches, ce qui va augmenter le volume de moût. Pour connaître ce volume de rinçage c’est très simple il vous suffit de soustraire votre volume de pré-ébulition souhaité à votre volume de fin d’empâtage.

Vpré-ébulition –Vfin-empâtage = V rinçage

Exemple :

Avec 5Kg de grain et si l’on reprend mon exemple plus haut cela donnerait :

Vfin-empâtage = 15 (Vempâtage) – 5 (Vabsorption des grains)  = 10L

Vrinçage = 27,6 ( Vpré-ébulition) – 10 ( Vfin-empâtage ) = 17,6 L

Alors tous ces volumes listés à la suite peuvent vous paraître abstraits. Résumons ça dans le schéma suivant :

calcul brassage

Faites le calcul une fois et vous verrez, ce n’est pas compliqué !

Exception de calcul pour le brassage en BIAB

Si vous brassez en BIAB, cette deuxième étape de calcul de l’empâtage est différente, le calcul a effectuer est le suivant :

Vempâtage = Vpré-ébulition + Vabsorption des grains

Et oui car quand vous allez retirer votre sac, les grains vont également absorber de l’eau ;-).

Exemple :

SI l’on reprend l’exemple cela donnerait donc :

Vempâtage = 27,6 (Vpré-ébulition) + 5 (Vabsorption des grains) = 32,6 L

Vous pouvez aussi le calculer rapidement à l’aide du site : LittleBock

Si vous faites un rinçage dans votre procédé de BIAB, ne suivez pas cette exception. Cela ne change pas le calcul. C’est pour ma part, ce que j’ai choisi de faire. N’hésitez pas à voir ma méthode pour brasser pour plus d’informations.


Pour finir je vous propose un exercice pour vous essayer au calcul et comprendre rapidement. Attention la réponse arrive juste après en image alors ne lisez pas trop vite 😉 :

Calculez les volumes pour le brassage suivant :

  • Vbière final = 13 L 
  • Vperte fermenteur = 1L 
  • Vperte cuve = 2L 
  • % évaporation =20%
  • 4kg de grains
calcul brassage

Vous êtes prêts pour les calculs de vos recettes !

J’espère que cet article vous permettra de mieux comprendre comment calculer vos volumes, n’hésitez pas à me poser des questions en commentaires, je répondrais avec grand plaisir !

Téléchargez votre livre offert !
En remplissant ce formulaire, vous pouvez télécharger gratuitement mon livre numérique " La méthode simple pour débuter le brassage à la maison "
Je hais les spams : votre adresse email ne sera jamais cédée ni revendue. En vous inscrivant ici, vous recevrez 1 article par semaine maximum
Partagez l'article !
  •  
  •  
  • 15
  •  
  •  
  •  
  •  
    15
    Partages
  • 15
    Partages

2 commentaires sur “Comment calculer vos volumes de brassage ?

  1. je brasse avec un brewmonk 30L, et tes formules semblent correspondre,
    c’est top ! merci pour ces formules simples et accessibles qui permettent d’y voir plus clair ! ! cheers 🍻

    1. Merci à toi,
      Heureux de t’avoir aidé 😁
      Question transversale : tu en es content du brewmonk ? Il semble moins cher que les autres mais avec les mêmes caractéristiques.
      Y a il anguille sous la roche ?
      À plus
      Thomas

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.